Les cibles, 2011

Comme au stand de tir d’entraînement, les cibles doivent être atteintes en plein cœur. L’ours, le raton laveur et la femme aux bois sont peints sur du papier peint imitation planche de bois qui reprend le thème de la cabane des chasseurs. Pour l’exercice, ils deviennent les points de mire du spectateur. L’ours porte sur son cœur le motif de la chemise de chasse à carreaux, le raton laveur lui porte un chapeau fait de sa propre fourrure et la femme qui devient chevreuil tente de se camoufler en portant un vêtement fait d’un même motif que l’arrière-plan. Chacune des cibles raconte son histoire.

Expositions :
Tableaux de chasse, Maison de la culture Frontenac, Montréal, 2011
Domestications — De l’apprivoisement à la mise à mort — Centre d’exposition d’Amos, Amos, 2011

Crédit photographique : Paul Litherland

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s